À lui seul, le bâtiment représente 44 % des consommations d’énergie en France. En 2020, la situation devrait évoluer, avec les nouvelles obligations réglementaires de pilotage énergétique et de réduction des consommations : Décret Tertiaire, Décret BACS (Building Automation Control System), Lois Énergie-Climat, RE2020… La SBA a pris les devants en œuvrant, depuis plus de 2 ans déjà, sur une extension du label R2S dédiée à la gestion intelligente de l’énergie du bâtiment, R2S 4GRIDS. Aujourd’hui, le référentiel est en phase de test pour répondre au mieux aux besoins des acteurs du bâtiment.

« Le secteur du bâtiment a pris du retard sur le numérique, avec un mode de fonctionnement qui reste assez peu industriel, regrette Éric L’Helguen, pilote de la commission R2S 4GRIDS de la SBA et Directeur général de la société Embix. Pour amorcer une évolution, il convient d’arriver à uniformiser les protocoles pour rendre les données plus accessibles, pertinentes et exploitables. Nous travaillons sur cette voie avec le référentiel de la connectivité du bâtiment R2S et son extension 4GRIDS dédiée à la gestion de l’énergie. »

R2S 4GRIDS, kezako ?

Le label R2S prépare le bâtiment à devenir communicant et connecté. R2S 4GRIDS va plus loin. Il permet au projet immobilier de mettre en place concrètement les services énergétiques. « Avec R2S 4GRIDS, l’objectif est de combiner transition numérique et transition énergétique au bénéfice du bâtiment, explique Denis Muller, chef de projet chez Embix. Un projet R2S 4GRIDS se définit donc comme le projet d’un bâtiment serviciel, qui va répondre à trois niveaux d’exigence. » Évidemment, il doit d’abord être communicant, pour être susceptible de transmettre les données de production, de consommation et de flexibilité énergétiques. Ensuite, il doit être fiable, ce qui signifie qu’il est capable de tenir ses engagements de performance énergétique. Le troisième et dernier niveau est lié à la capacité du bâtiment de répondre à un demande de plus en plus flexible, et de moduler sa consommation d’énergie aux moments opportuns. On dit que le bâtiment est actif.

R2S 4GRIDS, pour quels services ?

Communicant, fiable et actif, le bâtiment R2S 4GRIDS sera le pourvoyeur de services énergétiques de trois natures :

  • des services d’aide à la décision, via, par exemple, un tableau de bord qui permet aux usagers de visualiser les données énergétiques pour mieux comprendre comment le bâtiment consomme,
  • des services d’économie d’énergie, qui permettent de réduire les charges énergétiques, de maximiser le recours aux énergies renouvelables locales, ou d’optimiser les consommations à l’aide de systèmes actifs,
  • des services de flexibilité, pour que le bâtiment s’efface au bénéfice de la gestion énergétique du quartier par exemple ou de l’équilibrage des réseaux électrique ou de chaleur. Le bâtiment devient alors un véritable acteur d’une gestion énergétique intelligente.

Vers un référentiel R2S 4GRIDS labelisable

« Une fois les principes du référentiel établis, nous avons travaillé main dans la main avec l’organisme de certification Certivéa, rapporte Éric L’Helguen, pour rédiger une version V0 du référentiel, soutenue par les avis d’un panel d’experts du bâtiment et du numérique. » Et ce n’est pas tout : un appel à projets pilotes a été lancé par Certivéa. « Huit projets ont été sélectionnés parmi les plus représentatifs du secteur à différentes phases : conception, construction, réhabilitation, exploitation, témoigne Denis Muller. Chacun d’entre eux a reçu la V0 du label, pour réaliser une auto-évaluation dans un premier temps. » En mars, plusieurs vérificateurs indépendants sont formés aux spécificités de R2S 4GRIDS pour auditer ces projets sur site, à partir d’une base commune et homogène. Un appel à commentaires a également été lancé en parallèle par Certivéa, dont la synthèse sera publique à la fin du premier trimestre 2020. « Notre objectif est de mettre à jour les résultats en juin prochain et de diffuser le référentiel R2S 4GRIDS le mieux ajusté possible aux attentes des maîtres d’ouvrages, des investisseurs et des promoteurs, conclut Éric L’Helguen. La version définitive aboutira à un référentiel précis, susceptible de remonter des données pertinentes, qui aide les bâtiments à tenir leurs performances sur la durée et qui devrait réduire la part des consommations énergétiques du secteur. »

 

Huit sites pilotes pour tester les exigences du label R2S 4GRIDS

Photo d’illustration en homepage : Campus Now Alten, Crédits : Label Architecture CDA Architectes

 INFORMATION RELATIVE
À L'ÉLECTION DES ADMINISTRATEURS

Conformément au mail qui vous a été envoyé le 12 mars, nous vous rappelons que vous avez jusqu'au 29 mars pour nous retourner votre formulaire de vote.

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse secretariat@smartbuildingsalliance.org

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies

Merci de confirmer si vous acceptez que nous enregistrions certaines données de navigation. Si vous déclinez, nous ne conserverons aucune trace de votre passage.