Bienvenue aux grands entretiens du Smart Aménagement de la SBA ! David Berthiaud, Directeur de la transformation numérique de la ville et de l’agglomération de La Rochelle, inaugure ce nouveau rendez-vous lancé en 2022, qui offre l’opportunité à des collectivités, des aménageurs, des exploitants de services urbains de partager leurs retours d’expérience sur leurs initiatives. Pour ce premier épisode, laissez-vous inspirer par le projet ″La Rochelle Territoire Zéro Carbone″ (LRTZC).

Premier système de ″vélos jaunes″ en libre-service dès 1976, premières voitures électriques en libre-service en 2015… : l’intérêt du territoire de La Rochelle s’est porté très tôt sur l’écologie urbaine et le développement durable. Et en 2019, la Ville et l’Agglomération de la Rochelle ont décidé de s’associer au pôle Atlantech®, au Port Atlantique de La Rochelle, et à La Rochelle Université pour répondre collectivement à l’appel à projets national ″Territoires d’Innovation″.

De 2 000 kilotonnes d’équivalents CO2 à 500 en 20 ans

« En devenant lauréat, nous pouvions nous engager dans une stratégie de neutralité carbone très ambitieuse, plus encore qu’en comptant uniquement sur nos fonds propres, souligne David Berthiaud. Avec le plan d’investissement Territoire d’innovation, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ADEME, nous visons à réduire les émissions de carbone de la Communauté d’Agglomération de 2 000 à 500 kilotonnes d’ici 2040. » Le programme LRTZC d’environ 80 millions d’euros sur une petite dizaine d’années va ainsi contribuer à lutter contre le changement climatique, en réduisant les émissions de l’agglomération et en augmentant la capacité de séquestration du carbone. « Nous allons notamment travailler sur le potentiel de captation de CO2 des marais, » complète-t-il.

Le programme ″La Rochelle Territoire Zéro Carbone″ en chiffres :

80 millions d’euros de budget
130 partenaires
10 axes thématiques d’actions
75 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Un écosystème de 130 partenaires

Pour mener à bien ce programme, le consortium a non seulement adopté une démarche ascendante, pour prendre en compte les attentes des citoyens, mais en plus a réussi à réunir un écosystème de 130 partenaires parmi des administrations et territoires d’alliances, des entités de formation et de recherche, divers organismes publics, des associations, ainsi que des entreprises et des investisseurs.
« Dans une approche résolument systémique, nous avons défini une série d’axes thématiques, poursuit David Berthiaud, pour nous assurer de l’appropriation du programme par nos concitoyens, de son intégration dans les différentes politiques publiques (en matière de mobilité, de bâtiments, d’énergie…) et d’être en mesure de le valoriser concrètement. » Le programme a ainsi créé la toute première Coopérative Carbone en France, destinée à favoriser les économies carbone des projets du territoire et à les accompagner, juste avant la mise en place d’une seconde à Paris.

David Berthiaud, expert des usages numériques

Ingénieur en chef territorial hors classe, David Berthiaud a été directeur des systèmes d’information pendant près de 15 ans. Il assume désormais la fonction de directeur de la transformation numérique de la Ville et de l’Agglomération de La Rochelle dont la stratégie repose sur trois axes de travail : l’innovation durable par l’expérimentation, la gouvernance participative et inclusive, la valorisation des données dans le respect de la vie privée. David Berthiaud est responsable de l’axe data du projet de territoire : ″La Rochelle Zéro Carbone″ dont l’un des objectifs est de créer un Commun à travers une plateforme open source de pilotage et de partage de données.

@larochelleNUM

Une plateforme de données territoriales pour un suivi de l’impact carbone

Parmi les projets du programme ″La Rochelle Territoire Zéro Carbone″, le consortium a lancé en novembre dernier la conception d’une plateforme de données territoriales, pour rassembler tout type d’informations au service de la neutralité carbone. « La plateforme collectera aussi bien des données des membres du consortium, que des données ouvertes et des données personnelles, décrit David Berthiaud. Ces informations seront évidemment rendues anonymes et sécurisées, avant d’être traitées et exploitées pour établir un bilan carbone détaillé et dynamique du territoire, suivre son évolution dans le temps et le partager avec tous les partenaires du programme dans le respect de la vie privée et dans l’intérêt général. »

La plateforme sera réalisée dans le cadre d’une démarche numérique responsable, le consortium ayant notamment exigé des prestataires de respecter la norme ISO 14062, le seul standard d’écoconception fondé sur l’amélioration continue.

 

[ REPLAY VIDÉO ] 

Révivez en vidéo l’intégralité de l’intervention de David Berthiaud – Directeur de la transformation numérique de la ville et de l’agglomération de La Rochelle, qui présente le projet ” La Rochelle Territoire Zéro Carbone “. 

Pour aller plus loin…

Pour en savoir plus sur le projet « La Rochelle, territoire Zéro carbone », n’hésitez pas à consulter le site web dédié 👉🏻 https://www.larochelle-zerocarbone.fr/

Pour accéder au support de présentation, veuillez suivre ce lien 👉🏻 https://bit.ly/LGESA-LRTZC

Pour retrouver cet épisode en podcast 🎧, plus d’informations à suivre sur le blog de la SBA

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations