Le 31 août et le 1er septembre, Le Havre recevra le sommet Européen du Numérique (SBT Summit), poumon des bâtiments, des villes et des territoires. Une bonne occasion de mettre en lumière les initiatives locales en matière de villes et de bâtiments intelligents, à commencer par le programme
Le Havre Smart Port City.

 

Entretien avec Jean-Baptiste Gastinne, Premier Adjoint au maire, chargé de l’urbanisme et de l’environnement de la Ville du Havre et Premier Vice-Président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.

Pourquoi est-ce important pour Le Havre d’accueillir un événement comme le sommet européen du numérique ? 

L’organisation de ce sommet Européen au Havre fait sens à double titre. D’abord parce qu’à l’image de plusieurs métropoles, nous sommes pleinement engagés dans la transformation intelligente de la ville. Nous souhaitons porter des projets innovants au service du bien-être des habitants. Autre élément important : les dates du sommet européen du numérique (31 août et 1er septembre). Recevoir une manifestation de cette ampleur, à la veille de la rentrée, est un signal fort qui témoigne des capacités d’adaptation, de mobilisation et d’accueil de notre territoire. Le Havre est et restera une destination incontournable pour le tourisme d’affaires après la crise sanitaire.

Sur cette thématique de la ville et des bâtiments intelligents, Le Havre se distingue notamment par son programme Le Havre Smart Port City. Quelle est son ambition ? 

Il s’agit d’assurer un avenir serein et ambitieux au port du Havre. Aujourd’hui, toutes les grandes villes portuaires européennes sont engagées dans une concurrence très rude. Cela concerne leurs activités maritimes, mais aussi industrielles et logistiques. Pour rester dans la course des grandes villes portuaires du nord-ouest de l’Europe – aux côtés d’Anvers ou de Rotterdam – nous devons sans cesse innover. Le programme Le Havre Smart Port City doit ainsi nous permettre de disposer des moyens financiers, juridiques et humains pour atteindre cet objectif.

Comment se décline cette ambition sur le terrain ?

En 2019, Le Havre a été désigné lauréat d’un appel à projets du gouvernement dans le cadre des investissements d’avenir. Aujourd’hui, nous entamons la phase concrète de ce programme. L’horizon final a été fixé en 2030. Au total, une vingtaine de projets d’innovations sont aujourd’hui labellisés Le Havre Smart Port City. Ce portefeuille de projets continuera de s’étoffer ces prochains mois. Tous les projets retenus sont non seulement innovants mais aussi totalement inédits. Nous ne recyclons pas d’anciens projets, nous impulsons de nouvelles actions de transformation susceptibles d’agir en profondeur sur les usages de la ville et du port. Ce programme Le Havre Smart Port City est un accélérateur d’innovation.

Quels sont les premiers projets emblématiques de ce programme ? 

Nous soutenons tout d’abord des projets qui ont un impact direct sur la vie quotidienne des habitants. Cela passe par un projet comme « Mobi Smart Port » qui vise à proposer une application locale de navigation facilitant les déplacements dans la zone portuaire. Les utilisateurs seront guidés dans leurs trajets. Ils bénéficieront également d’informations en temps réel sur les mouvements des ouvrages comme les ponts mobiles ou les passages à niveau. Toujours pour proposer de nouveaux services aux habitants, nous travaillons sur le déploiement de nouveaux systèmes de mesure, en temps réel, pour la mesure de la qualité de l’eau et de l’air. Nous devons apporter des garanties aux habitants sur la qualité de leur environnement en dépit de la proximité d’équipements industriels.

Concernant les entreprises locales implantées sur la zone portuaire, que peuvent-elles espérer de ce futur “port intelligent” ? 

De la compétitivité ! Nous développons par exemple un projet majeur autour de la data et des réseaux au sein de la zone portuaire. Baptisé “5G Lab”, il est porté par trois grands industriels : Nokia, Siemens et EDF. Son ambition est de mesurer les opportunités qu’offre la 5G pour renforcer la compétitivité portuaire. Il s’agit notamment d’améliorer la communication terre/mer, faciliter les opérations de navigation et plus généralement, proposer de nouveaux services. Sur le plan environnemental, “5G Lab” doit également permettre un pilotage intelligent des systèmes énergétiques locaux.

Des données qu’il conviendra de sécuriser… 

Nous savons que le risque de cyberattaque peut avoir des incidences sur le trafic maritime et sur l’activité portuaire. Nous travaillons donc sur deux projets ambitieux de cybersécurité. Le premier est tourné vers les navires. Il consiste au développement d’outils de simulation qui vont permettre de former les professionnels navigants aux situations de cyberattaques. Le second projet labellisé vise à sécuriser nos systèmes d’exploitation à terre. Je pense notamment à des lieux stratégiques comme la Capitainerie. À terme, tous les industriels de la zone portuaire doivent pouvoir bénéficier de cette protection.

Avec Le Havre Smart Port City, le port et le territoire ne doivent faire qu’un ?

Historiquement, Le Havre est un territoire où la ville et le port sont parfaitement intégrés. Tous les projets de transformation que nous engageons avec Le Havre Smart Port City doivent être réalisés en association avec les citoyens. C’est le rôle du Port Center, un lieu pédagogique qui vise justement à faire découvrir à la population les enjeux et le fonctionnement d’une ville portuaire (économiques, sociaux, environnementaux…). Dans le cadre du programme Le Havre Smart Port City, le Port Center sera reconfiguré pour intégrer les nouvelles ambitions industrielles, numériques et énergétiques du port de demain. Nous voulons renforcer le lien historique qui unit le territoire et son port.

Ville Intelligente : LH French Tech en première ligne  

Pour réussir la transformation intelligente de son territoire, Le Havre peut compter non seulement sur un fort soutien politique, mais aussi sur une communauté soudée et dynamique d’innovateurs et d’entrepreneurs. Rassemblée au sein de la Cité du Numérique, l’association LH French Tech s’engage au service du développement économique du territoire, accompagne les porteurs de projets locaux et participe à des programmes structurants comme Smart Port City. « Le Havre n’est pas forcément un territoire auquel les milieux économiques pensent spontanément lorsqu’il s’agit d’évoquer les thématiques du Smart Building et de la Smart City. Pourtant, nous sommes une ville profondément moderne et qui attire les talents, explique Stéphanie De Bazelaire, Adjointe au Maire du Havre en charge de l’Innovation, du Numérique et de la Ville intelligente. Partant de ce constat, nous devons créer la surprise en accélérant très vite sur ces sujets. C’est notre ambition. » Parmi les pépites locales de la Smart City, citons-ici Green Systèmes une start-up experte dans le développement de logiciels et de solutions électroniques dédiés à l’optimisation de la performance énergétique ; mais aussi BIM&CO, un éditeur de solutions facilitant la gestion des objets BIM ; ou encore NGE Connect qui conçoit des solution IoT pour les villes et les territoires. Leur point commun ? La même envie de grandir ensemble, et de soutenir l’émergence de nouveaux concepts autour du numérique et de ses usages.

Rendez-vous

Smart Buildings & Territories Summit

Sommet Européen du Numérique, poumon des bâtiments, des villes et des territoires

31 Août et 1er Septembre 2021

Le Havre – Carré des Docks

Informations et inscriptions : https://www.sbtsummit.com/

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations