Le transfert de données, mais aussi le transfert d’énergie d’un bâtiment à l’autre, au sein du quartier, de la ville intelligentes (car la transformation numérique est intimement liée à la transition énergétique), sont des cas de figure inédits. Il leur faut donc inventer des modèles économiques ou de partage et créer nouveaux métiers autour des pratiques qui feront vivre la ville intelligente de demain. Pour la SBA, ce mouvement et cette réflexion doivent être l’occasion de mettre tous les acteurs du secteur autour de la table. “Cela doit être l’occasion d’une mutualisation des équipements du bâtiment, mis à disposition des tiers (start-up notamment) pour développer une large gamme de services attractifs“, résume Emmanuel François, président de la SBA.

Voir l’article complet

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations