[ English Version below ] 
Le 14 septembre dernier, la Commission Européenne (CE) a adopté une note officielle définissant le concept du Nouveau Bauhaus Européen (NBE), comprenant plusieurs actions politiques et diverses possibilités de financement. Inspirée par plus de 2000 contributions reçues de toute l’Europe pendant la phase de co-conception, la CE veut ici créer un cadre propice au NBE, afin de développer et de tester des instruments politiques et de financement pour la transformation de nos sociétés et de notre économie. Avec près de 85 millions d’euros consacrés aux projets NBE par les programmes de l’UE en 2021 – 2022, cette initiative unique se concentrera sur des secteurs économiques tels que la construction et le textile pour permettre à tous les citoyens d’accéder à des biens issus de l’économie circulaire et à moindre intensité de carbone.

L’un des principaux défis consiste à démontrer comment l’innovation durable offre des expériences tangibles et positives dans notre vie quotidienne. Au cœur de la démarche, la transition numérique jouera un rôle systémique dans le développement et la mise en œuvre du NBE. Par exemple, l’IA, les outils basés sur les données, la robotique, les technologies 3D ou les jumeaux numériques, pourront améliorer considérablement la performance de durabilité des matériaux, des produits et des bâtiments.

La Smart Buildings Alliance est ravie de faire partie des partenaires officiels du Nouveau Bauhaus Européen. Rejoindre ce “think and do tank” unique est une opportunité incroyable de co-créer, prototyper et tester de nouveaux outils, solutions et recommandations politiques. C’est aussi un excellent moyen de participer au rapprochement des différentes sphères de notre société et de toucher tout à la fois les citoyens, les industriels et les pouvoirs publics pour mettre les gens en relation et trouver de nouvelles façons de créer ensemble.

Nous avons eu la chance de discuter avec M. Xavier Troussard, chef de l’unité Nouveau Bauhaus Européen au Centre commun de recherche de la Commission européenne. Dans ce billet de blog, nous sommes heureux de vous présenter une interview exclusive dans laquelle nous plongeons plus profondément dans l’étonnante initiative du Nouveau Bauhaus. Bonne lecture !

Ursula Von der Leyen, la présidente de la Commission Européenne, a récemment annoncé les prochaines étapes du Nouveau Bauhaus Européen : pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste cette initiative ?

L’initiative NBE a été annoncée par la présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen, il y a un an et la Commission a aujourd’hui à cœur d’expliquer comment elle entend la concrétiser. L’ambition est d’apporter une dimension culturelle et créative au “Green Deal” européen afin de renforcer l’innovation, la technologie et l’économie durables.

En un mot, il s’agit de créer des lieux, des produits et des modes de vie beaux, durables et inclusifs qui contribuent à accélérer la transition verte dans divers secteurs de notre économie tels que la construction, l’ameublement, la mode et d’autres domaines de notre vie quotidienne. Le NBE vise à inspirer un mouvement pour faciliter et orienter la transformation vers le monde de demain, en maximisant les synergies entre les initiatives, programmes et instruments pertinents de l’UE et en les complétant par un ensemble d’actions ciblées et de possibilités de financement associées.

L’initiative repose sur une approche transdisciplinaire et participative de la manière dont nous construisons mais aussi dont nous vivons ensemble en période post-pandémique. Le NBE s’efforcera également d’aller à la rencontre des territoires locaux, en se concentrant sur les initiatives à petite échelle qui apportent le changement qui peut être ressenti dans la vie quotidienne des gens.

La communication adoptée par la Commission le 15 septembre dernier expose les principes, les principaux axes et les instruments concrets qui seront mobilisés pour soutenir le mouvement et commencer à produire un impact sur le terrain. Je vous invite à la lire, elle est courte et donne un bon aperçu de l’avenir qui nous attend du point de vue du NBE.

Il y a un certain nombre de partenaires officiels sur le SITE WEB DU NBE, et la SBA est très honorée d’en faire partie. Qu’attendez-vous précisément d’eux ?

Les 270 organisations partenaires officielles du Nouveau Bauhaus Européen ont agi jusqu’à présent comme des amplificateurs et des ambassadeurs de l’initiative, contribuant à la phase de co-conception. Ils viennent de tous les États membres, sont actifs du niveau local au niveau mondial et couvrent une variété de domaines et de secteurs différents. Cette communauté croissante de partenaires officiels a désormais un rôle clé à jouer dans le déploiement du “nouveau laboratoire Bauhaus européen” envisagé par la Commission. La Commission souhaite exploiter le potentiel de l’intelligence collective et le large éventail d’expériences et d’expertises de cette communauté dans la mise en œuvre de l’initiative.

Les partenaires seront invités à continuer à s’engager activement les uns avec les autres et avec la Commission, pour partager, apprendre et se soutenir mutuellement. Le Lab’ visera à façonner, tester et déployer de nouveaux outils, solutions, méthodes et actions politiques pour soutenir la transformation sur le terrain.

La phase de co-conception de l’initiative a montré que les gens veulent renouer avec la nature. La pandémie a souligné, par exemple, l’importance du lien avec la nature pour notre santé physique et mentale. Les contributions reçues ont également mis en évidence un besoin de retrouver un sentiment d’appartenance. Les gens recherchent des transformations locales significatives qui contribuent à les reconnecter à leurs communautés.

La nécessité d’accorder une attention particulière aux personnes et aux lieux qui en ont le plus besoin a également été soulignée, afin de ne laisser personne de côté et d’atteindre les zones les plus défavorisées des villes et des campagnes. Pour réaliser ces transformations sur le terrain, la transformation des écosystèmes industriels, de la construction au mobilier et à la mode, sera également fondamentale.

La SBA est une association qui promeut l’utilisation des infrastructures numériques pour rendre les bâtiments plus intelligents et plus durables. Comment voyez-vous le rôle du numérique dans le NBE ?

Les solutions numériques feront partie des outils qui permettront de trouver des solutions innovantes conformes aux principes et aux valeurs du Nouveau Bauhaus Européen. C’est le cas par exemple dans les secteurs de la construction et de l’urbanisme, où les jumeaux numériques et d’autres outils numériques similaires peuvent aider à visualiser et à débattre de diverses approches et de leurs nombreuses implications. Votre expérience et votre expertise peuvent également contribuer à la mise en œuvre de solutions numériques dans les bâtiments eux-mêmes, par exemple pour renforcer leur durabilité.

Cela vaut également pour les dimensions d’inclusion du projet : la connexion numérique des personnes est un outil essentiel pour créer et maintenir des liens sociaux, y compris pour assister à des événements culturels, comme nous l’avons constaté lors de la pandémie de COVID-19. Les outils numériques peuvent également rendre l’environnement bâti plus accessible aux personnes ayant des besoins spécifiques et faciliter l’autonomie d’une population vieillissante.

 

Suite à l’annonce de la Présidente Von der Leyen, pouvez-vous nous en dire plus sur la prochaine phase du NBE ?

Avec l’adoption de la communication de la CE, la priorité est maintenant de se concentrer sur la mise en œuvre concrète du Nouveau Bauhaus. Autour des axes qui ont émergé de la phase de conception, l’initiative vise à avoir un impact transformateur sur le terrain – dans les quartiers, les villages ainsi que dans les écosystèmes industriels concernés. Elle vise également à remettre en question nos perspectives et nos mentalités.

Elle mobilisera, de manière transdisciplinaire et participative, les secteurs de l’innovation, de la recherche, de la culture et de l’éducation pour qu’ils soient les moteurs des transitions nécessaires, tout en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte. Elle mobilisera également les programmes européens pertinents – d’Horizon Europe et ses missions aux programmes « Life », « Marché unique » ou « Europe numérique » – pour soutenir des projets concrets. Les États membres seront également invités à investir dans l’initiative, que ce soit par le biais du Fonds européen de développement régional ou de leurs plans de relance et de résilience.

L’une des principales caractéristiques de la phase de mise en œuvre est de s’appuyer sur la dynamique créée au cours de la phase de co-conception pour approfondir le travail avec la communauté croissante du Nouveau Bauhaus s, composée de personnes engagées, d’organisations partenaires comme la vôtre et d’autorités.

Le Nouveau Bauhaus Européen vise à soutenir un mouvement et nous avons absolument besoin de votre talent et de votre énergie pour faire de la vision et des objectifs définis aujourd’hui dans la communication de la CE une réalité. Le faire vôtre est le meilleur moyen de réussir.

/// Pour de plus amples informations sur le Nouveau Bauhaus Européen, n’hésitez pas à consulter le communique de presse ///

À propos de Xavier Troussard


Xavier Troussard a rejoint le Centre commun de recherche de la Commission européenne en 2014 pour créer et diriger le développement de l’EU Policy Lab au croisement des disciplines d’anticipation (horizon, prospective), des sciences comportementales et du design. Il apporte son expérience dans l’élaboration des politiques au niveau de l’UE et son intérêt pour la créativité et l’innovation.

Auparavant, Xavier a travaillé à la DG Information, Communication, Culture et Audiovisuel où il a contribué à l’établissement et au développement de la politique audiovisuelle de l’UE avant de représenter la Commission européenne et de diriger la coordination de l’UE dans la négociation de la Convention de l’UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. En tant que chef de l’unité “Politique culturelle, diversité et dialogue interculturel” de la direction générale de l’éducation et de la culture, il a élaboré l’agenda européen de la culture et une stratégie européenne pour les industries culturelles et créatives.

Linkedin  |  Twitter

À propos du Nouveau Bauhaus Européen


Le Nouveau Bauhaus Européen est une initiative créative et interdisciplinaire, convoquant un espace de rencontre pour concevoir les futurs modes de vie, situé au carrefour entre l’art, la culture, l’inclusion sociale, la science et la technologie. Elle introduit le « Green Deal » dans nos lieux de vie et appelle à un effort collectif pour imaginer et construire un avenir durable, inclusif et plus beau pour nos esprits et nos âmes.

Beau signifie des espaces inclusifs et accessibles où le dialogue entre les différentes cultures, disciplines, sexes et âges devient une opportunité d’imaginer un meilleur endroit pour tous. Cela signifie également une économie plus inclusive, où la richesse est distribuée et où les espaces sont abordables.

Beau signifie des solutions durables qui créent un dialogue entre notre environnement bâti et les écosystèmes de la planète. Cela signifie réaliser des approches régénératrices inspirées des cycles naturels qui reconstituent les ressources et protègent la biodiversité.

Beau signifie des expériences enrichissantes qui répondent aux besoins au-delà de notre dimension matérielle, inspirées par la créativité, l’art et la culture. Cela signifie apprécier la diversité comme une opportunité d’apprendre les uns des autres.

Website  |  Twitter

[ English Version ] 

NEB is coming… to shape more beautiful, sustainable, and inclusive forms of living together!

On September 14th, the European Commission (EC) adopted a Communication setting out the concept of the New European Bauhaus (NEB), including several policy actions and funding possibilities. Inspired by more than 2000 contributions received from all over Europe during the co-design phase, the EC wants to create an enabling framework of the NEB, in order to develop and test policy and funding instruments for the transformation of our societies and economy. With around €85 million dedicated to the NEB projects from EU programmes in 2021 – 2022, this unique initiative will focus on economic sectors such as construction and textiles to provide access to all citizens to goods that are circular and less carbon intensive.

One of the main challenges is to demonstrate how sustainable innovation offers tangible, positive experiences in our daily life. Digital transition will clearly be at the heart of the approach and will play a systemic role in the development and implementation of the NEB. For instance, AI, data-based tools, robotics, 3D technologies or digital twins, can dramatically improve the sustainability performance of materials, products, and buildings.

The Smart Buildings Alliance for smart cities is delighted to be part of the New European Bauhaus official partners. Joining this unique ‘think and do tank’ is an incredible opportunity to co-create, prototype and test new tools, solutions, and policy recommendations. It is also a great way to participate to bring together different walks of life and reaches out to society, industry and politics to connect people and find new ways of creating together.

We had the chance to discuss with M. Xavier Troussard, Head of the New European Bauhaus Unit at the European Commission Joint Research Centre. In this blog post, we are excited to present you an exclusive interview in which we take a deeper dive into the amazing New European Bauhaus initiative. Happy reading!

Commission President Ursula Von der Leyen recently announced the next steps of the New European Bauhaus: could you please explain what the NEB initiative is about?

The NEB initiative was announced by Commission President Ursula Von der Leyen a year ago and the Commission is explaining how it intends to deliver on it. The ambition is to brings a cultural and creative dimension to the European Green Deal to enhance sustainable innovation, technology and economy.

In a nutshell, it is about creating beautiful, sustainable, and inclusive places, products and ways of living that help to speed up the green transition in various sectors of our economy such as construction, furniture, fashion and other areas of our daily life. The NEB is about inspiring a movement to facilitate and steer the transformation towards the world of tomorrow, maximising synergies between relevant EU initiatives, programmes and instruments and complementing them with a set of targeted actions and funding possibilities.

The initiative relies on a trans-disciplinary, participatory approach to how we build but also how we live together in post pandemic times. The NEB will also reach out to the local level, focussing on small scale initiatives that bring about the change that can be felt in the daily lives of people.

The Communication adopted by the Commission on 15 September outlines the principles, the main axes and the concrete instruments that will be mobilised to support the movement and start delivering impact on the ground. I invite you to read it, it is short, and provides a good snapshot of the future ahead of us from NEB perspective.

There are a number of official partners on the NEB website, and the SBA is very honored to be one of them. What do you precisely expect from them?

The 270 New European Bauhaus official partner organisations acted so far as amplifiers and ambassadors to the initiative, contributing to the co-design phase. They come from all Member States, are active from the local to the global level, and cover a variety of different fields and sectors. This growing community of official partners has now a key role to play in the deployment of the so-called “New European Bauhaus Lab’” that the Commission envisages. The Commission wants to harness the potential of the collective intelligence and the wide range of experience and expertise of this community in the delivery of the initiative.

Partners will be invited to continue actively engaging with each other and with the Commission, to share, learn and support each other. The Lab will aim to shape, test and deploy new tools, solutions, methods and policy actions to support the transformation on the ground.

The co-design phase of the Initiative showed that people want to reconnect with nature. The pandemic underlined for example the importance of the link with nature for our physical and mental health. The inputs received also pointed out a need to regain a sense of belonging. People seek meaningful local transformations which contribute to reconnect to their communities.

The need to give a particular attention to people and places that need it most has also been emphasized to leave no-one behind and reach out to more deprived areas in cities and rural areas. To achieve these transformations on the ground, the transformation of the industrial ecosystems, from construction to furniture and fashion, will also be fundamental.

The SBA is an association that promotes the use of digital infrastructures to make buildings smarter and more sustainable. How do you see the role of digital in the New European Bauhaus?

Digital solutions will be part of the tools that will enable innovative solutions in line with the principles and values of the New European Bauhaus. It is true for example in the construction and urban planning sectors where digital twin models and other similar digital tools can help visualising, debating various approaches and their many implications. Your experience and expertise can also help embodying digital solutions in the buildings themselves, for example to boost sustainability.

It is also true for the inclusion dimensions of the project: digitally connecting people is an essential enabler for creating and maintaining social bonds including for attending cultural events as we experienced during the COVID-19 pandemic. Digital tools can also make the built environment more accessible for people with special needs and facilitate an independent living for an aging population.

Following the announcement by President Von der Leyen, could you please tell us more about the next phase of the NEB?

With the adoption of the EC Communication, the New European Bauhaus Initiative will now focus on delivery. Around the axes which emerged from the design phase, the initiative aims to have a transformative impact on the ground – in neighborhoods, villages as well as in the relevant industrial ecosystems. It also aims to question our perspectives and mindsets.

It will mobilise, in a transdisciplinary and participatory way, innovation, research, culture and education sectors to be the engines of the required transitions while ensuring that no one is left behind. It will also mobilise the relevant EU programs – from Horizon Europe and its missions to Life, the Single Market or Digital Europe programs – to support concrete projects. Member States will also be invited to invest in the initiative, whether through the European regional Development Fund or their Recovery and Resilience plans.

One of the key features of the delivery phase is to build on the momentum gathered during the co-design phase to further deepen the work with the growing New European Bauhaus Community of committed individuals, partner organisations like yours and authorities.

The New European Bauhaus aims at supporting a movement and we definitely need your talent and energy to make the and vision and objectives set up today in the EC Communication a reality. Making it yours is the best way to succeed.

/// For further information regarding the New European Bauhaus initiative, please have a look at the dedicated press release ///

About Xavier Troussard

Xavier Troussard joined the European Commission Joint Research Centre in 2014 to create and lead the development of the EU Policy Lab at the crossroads of anticipation disciplines (horizon scanning, foresight), behavioral sciences and design. He brings his experience in policy making at EU level and his interest in creativity and innovation.

Before, Xavier worked at the DG for Information, Communication, Culture and Audiovisual where he contributed to the establishment and further development of the EU audiovisual policy before representing the European Commission and leading the EU coordination in the negotiation of the 2005 UNESCO Convention on the protection and promotion of the diversity of cultural expressions. As Head of the ’Culture policy, diversity and Intercultural dialogue’ Unit in the Directorate General for Education and Culture, he developed the European Agenda for culture and an EU strategy for cultural and creative industries.

Linkedin  |  Twitter

About the New European Bauhaus

The New European Bauhaus is a creative and interdisciplinary initiative, convening a space of encounter to design future ways of living, situated at the crossroads between art, culture, social inclusion, science and technology. It brings the Green Deal to our living places and calls for a collective effort to imagine and build a future that is sustainable, inclusive and beautiful for our minds and for our souls.

Beautiful means inclusive, accessible spaces where the dialogue between diverse cultures, disciplines, genders and ages becomes an opportunity to imagine a better place for all. It also means a more inclusive economy, where wealth is distributed, and spaces are affordable.

Beautiful means sustainable solutions that create a dialogue between our built environment and the planet’s ecosystems. It means to realize regenerative approaches inspired by natural cycles that replenish resources and protect biodiversity.

Beautiful means enriching experiences that respond to needs beyond our material dimension, inspired by creativity, art and culture. It means appreciating diversity as an opportunity to learn from each other.

Website  |  Twitter

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations