En juin 2021, l’îlot Bellefontaine situé en plein cœur de ville d’Angers a obtenu le label R2S résidentiel**. Une première pour un bâtiment social. Nicolas Poirier, Directeur du Patrimoine d’Angers Loire Habitat, l’office public de l’habitat de la métropole angevine, est à l’origine de ce pari gagnant. Entre défis et satisfactions, il partage son retour d’expérience. Son espoir ? Convaincre le monde du logement social de marcher dans son sillage.

Une expérience innovante dont on ressort grandi. Voilà comment résumer l’aventure de la labellisation R2S résidentiel de l’îlot Bellefontaine si l’on s’en tient aux propos de son initiateur Nicolas Poirier. Aux origines du projet ? Une conviction forte d’Angers Loire Habitat : “Ce projet marque l’aboutissement d’une démarche engagée dès 2006 avec l’intégration du numérique dans nos bâtiments. Au tout départ, cela concernait la gestion de nos équipements techniques comme les chaufferies ou ascenseurs. Puis nous nous sommes demandé ce que les objets connectés pourraient apporter à nos locataires”. Au fil des ans, l’idée a grandi au sein des groupes de travail d’écoconstruction de Pays de la Loire NOVABUILD et de la SBA. L’îlot Bellefontaine, au cœur d’Angers, a été identifié comme un terrain d’expérimentation pour le label R2S résidentiel.

Convaincre toutes les parties prenantes

Accompagné par Bouygues Bâtiment Grand Ouest en conception-réalisation et par l’intégrateur smart SMALT, le projet se concrétise par une labellisation R2S résidentiel délivrée par le certificateur Bureau Veritas. Et pourtant. “Personne ne connaissait ce label. Il a fallu convaincre, expliquer, acculturer tous les acteurs autour de ce projet.”  Une tâche d’autant plus difficile que le cadre de référence Ready 2 Services (R2S) était à l’origine orienté pour les bâtiments tertiaires, et pas totalement pensé pour le résidentiel. “Non seulement le cahier des charges est complexe, mais il a fallu le transposer au logement. Pour obtenir le label, nous sommes partis des usages et services. Puis nous avons étudié la création d’un écosystème rentrant dans notre enveloppe financière. Nous voulions parvenir à un modèle reproductible” poursuit Nicolas Poirier.

Angers Loire Habitat en quelques chiffres clés
13 576 logements gérés sur 20 communes
11912 logements familiaux
100 M€ investis chaque année dans les travaux de maintenance et de construction
27 M€ investis dans l’entretien et la réhabilitation du patrimoine·   226 salariés

Répondre aux besoins des occupants

En termes d’usages, Angers Loire Habitat s’est concentré sur les trois principaux besoins de ses clients : la flexibilité et l’évolutivité des logements (dont neuf sont dédiés à des séniors), la maîtrise des consommations énergétiques et la sécurité des biens et des personnes. “Sur les usages de l’énergie, nous avons souhaité donner de l’information à l’occupant sur sa consommation, l’alerter en cas de dépassement et l’aider à gérer son chauffage. La sécurité est un sujet qui nous a été directement remonté par les habitants. Avec de simples détecteurs de fumée et des capteurs d’ouverture de portes, nous avons pu leur offrir de nouveaux services. Je pense notamment à l’alerte d’ouverture de la porte logement”. Un déploiement réalisé en fédérant plusieurs écosystèmes qui inter communiquent ensemble pour éviter la surenchère d’équipements techniques.

Nicolas Poirier, Directeur du patrimoine d’Angers Loire Habitat
Acteur du logement social depuis maintenant 20 ans, j’occupe depuis 2016 le poste de Directeur du Patrimoine au sein de l’Office. Mon champ d’intervention couvre tous les volets de la vie d’un bâtiment, en partant de sa construction, en passant par son entretien et sa transformation, jusqu’à sa déconstruction le cas échéant. Je reste très attaché à mes racines et à ma formation d’origine qui porte sur l’entretien patrimonial. Nous devons concevoir nos bâtiments en pensant dès le départ à leur pérennité, leur possible évolution, leur entretien et leur impact sur l’environnement. L’innovation doit être au cœur de nos métiers pour nous permettre d’avancer et toujours proposer à nos habitants un logement abordable répondant aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain.

Les clés pour réussir votre futur projet

Le label obtenu, quels seraient les conseils de Nicolas Poirier à ses confrères et consœurs souhaitant suivre l’exemple angevin ? “La bonne réflexion est toujours de partir des besoins, des usages des habitants et de les retraduire par une dimension technique.”  Vient ensuite la mobilisation des parties prenantes, avec notamment des fabricants qui s’investissent dans ce label et sont à l’écoute des attentes. Il convient aussi de se faire accompagner par une équipe technique solide, “soit un bon intégrateur qui va proposer des solutions système, soit un expert en Assistance à maîtrise d’ouvrage”. Sans oublier de recueillir l’adhésion des occupants sur tous les aspects du projet, et en particulier la question de la protection des données.

REPLAY VIDÉO

Envie de vous lancer ? Suivez le guide en visionnant cette vidéo dans laquelle Nicolas Poirier répond justement aux questions de Pierre-Yves Legrand, Directeur de Novabuild sur son expérience pionnière. Vous en ressortirez grandi.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Pour accéder au support de présentation, veuillez suivre ce lien :
👉🏻 https://www.smartbuildingsalliance.org/wp-content/uploads/2022/03/Presentation_REX_R2S_ALH_29-03-2022.pdf

Pour (re)découvrir les Grands Projets d’Angers Loire Habitat, rendez-vous sur leur site web :
📖 https://www.angers-loire-habitat.fr/presse/loffice-inaugure-aujourdhui-les-residences-le-parc-les-arts-et-le-batiment-alto-des-logements

Pour visionner le timelapse de la réalisation de l’îlot Bellefontaine, rendez-vous la chaîne YouTube d’Angers Loire Habitat 🎥 https://youtu.be/5eUP4w7AxlQ?t=68

Pour retrouver cet épisode en podcast 🎧, plus d’informations à suivre sur le blog et les réseaux sociaux de la SBA !

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations