Alors que la mise en ligne de la version deux du label Ready to Services (R2S) sur la plateforme ISIA sera effective courant juillet 2022, des experts de l’organisme de certification Certivéa et de la Smart Buildings Alliance ont dévoilé les améliorations et les nouveautés du label, dans un webinaire dédié accessible à tous. Décryptages et morceaux choisis pour tout savoir sur le label du bâtiment connecté et communicant !

Le déploiement du numérique dans le bâtiment est désormais incontournable, accéléré par la crise sanitaire, l’urgence climatique, les nouvelles aspirations des usagers (télétravail, travail hybride, bien-être, mobilité électrique…), les pénuries de foncier et de matériaux, l’augmentation du coût de l’énergie et l’émergence de réglementations nationales et européennes (Décrets éco-énergie tertiaire et BACS, RE 2020, taxonomie européenne…). « Le numérique participe à ces grandes transformations du bâtiment, affirme Patrick Nossent, Président de Certivéa, ce que nous appelons la “Nouvelle donne” du secteur. L’adaptabilité numérique va ainsi permettre de faire évoluer plus facilement le bâtiment. » Pour accompagner cette transition et aider les acteurs immobiliers à l’aborder plus sereinement, le label R2S offre depuis 2019 un cadre pour adopter plus aisément le numérique dans le bâtiment.

Pourquoi une nouvelle version du label R2S ?

En un peu plus de 2 ans, une centaine de projets immobiliers, soit plus d’1,7 Millions de m², a été certifiée R2S. Plus récemment, entre le 1er trimestre 2021 et le 1er trimestre 2022, le nombre de bâtiments engagés dans le label R2S a triplé ! Riche de ces très nombreux retours d’expérience, la SBA a alors constitué un groupe de travail, afin de faire évoluer le cadre R2S, pour qu’il soit encore plus en phase avec les besoins des projets immobiliers.

« Notre première mission a été d’abattre des idées reçues, confie Serge Le Men, Président de la commission. La nouvelle version du R2S va démontrer que le label n’est pas réservé aux grands immeubles tertiaires premium parisiens [NDLR : 50% des programmes labellisés à date sont situés en dehors de la région île-de-France]. Nous avons effectivement modifié le cadre, mais en restant fondé sur le socle des trois couches indépendantes, qui apportent la puissance de la démarche. Il ne s’agissait pas non plus de tout casser. »

Le groupe piloté par Serge Le Men a ainsi travaillé durant 2 ans, en se nourrissant de nombreux audits terrains mais aussi des avancées d’autres commissions de la SBA (R2S Connect, BIS/BOS…), pour clarifier les objectifs, fournir des contenus plus simples à appréhender, renforcer les exigences de cybersécurité et se recentrer sur les besoins des clients, à partir des retours d’expériences, des observations des certificateurs du label et des commentaires de la consultation lancée auprès des professionnels de l’immobilier en janvier dernier.

Quoi de neuf dans la version 2 du R2S ?

Concrètement, le R2S V2 reste dans la continuité de la version initiale. « Nous avons conservé le même système de notation (quatre niveaux de 0 à 3), les mêmes thématiques (Connectivité, Architecture réseau, Équipements et interfaces, Sécurité numérique, Management responsable, Services), mais nous les avons fait évoluer, » explique Alexis Perez, Responsable du domaine numérique chez Certivéa.

Commençons par le thème “connectivité“. Ici, l’objectif a été d’améliorer la fiabilité et la qualité du câblage du bâtiment au réseau des opérateurs jusqu’au locaux techniques. Plus globalement, le R2S V2 vise à ne pas se contenter d’assurer la connectivité des projets de construction, mais aussi de celle de projets de rénovation et d’exploitation. Il permet également d’accompagner les besoins de communication et de mobilité indoor futurs, avec l’intégration de réseaux sans fil (IoT, GSM, Wi-Fi…).

La partie “architecture réseau” du référentiel concerne les volets liés aux équipements actifs du réseau et leurs fonctionnalités. « Nous avons cherché à valoriser les capacités d’extension de ces systèmes actifs, souligne Florian Levêque, Responsable Services d’Artelia, afin d’être en mesure d’ajouter des équipements dans le bâtiment sans avoir besoin de reprendre l’infrastructure. » La continuité des services internet est clairement privilégiée dans la nouvelle version de R2S et l’activation avec un IP (Internet Protocol) dernière génération (version 6) est fortement conseillée.

Le thème “équipement et interfaces“, ensuite, est central dans le référentiel R2S. C’est sans doute la partie qui a fait l’objet de la plus vive réflexion au sein de la commission. Parmi les nouveautés ici, le R2S V2 va clarifier le périmètre du réseau Smart et de ses interfaces, intégrer des fonctionnalités avancées et conduire à l’installation d’un Building Operating System, pour optimiser les échanges entre les équipements et les services

Sans oublier la cybersécurité et les services

La “cybersécurité” est aussi un enjeu majeur, qui a été renforcé dans la nouvelle version du label, sur les aspects de l’accès au réseau smart, la confidentialité des données et la prévention des incidents. Le groupe de travail a par exemple ajouté la notion de cloisonnement du réseau, pour avoir des systèmes à la fois indépendants et susceptibles de communiquer entre eux.

Le “management responsable” aborde ce qui est relatif à la gouvernance du projet, afin de s’assurer que l’infrastructure smart soit mise en place de manière cohérente par tous les acteurs du bâtiment, et pour bien prendre en compte l’impact environnemental du numérique notamment.

Enfin, le thème des “services” a été profondément transformé dans cette seconde version du référentiel. « Nous sommes passés de la valorisation du seul service énergétique à celle d’un éventail large de services, comme la qualité de l’air intérieur, la mesure et l’analyse de l’occupation des espaces, ou encore la connexion à l’infrastructure de recharge des véhicules électriques, indique Alexis Perez. Et à chaque service, nous présentons ce qu’il convient de mettre en œuvre et dans quelle mesure ce service peut être valorisé dans le label. »

L’ambition de répondre aux enjeux actuels

Pour Emmanuel François, Président de la SBA [NDLR : au moment du webinaire de lancement], cette seconde version du cadre de référence R2S est propice aux enjeux actuels : « Les prérequis du label, tels que l’interopérabilité, la mutualisation des infrastructures et des équipements, l’indépendance des couches sont des fondamentaux qui vont contribuer à réduire l’empreinte carbone des bâtiments. Ils devraient aussi répondre à la préservation des ressources, puisque l’approche transversale de notre démarche permet de partager les systèmes. Un détecteur de présence peut en effet contribuer à plusieurs services. Fondamentalement, je crois donc qu’il faut aller vers cette mise en commun des infrastructures et des équipements et que R2S peut en constituer le socle. Je crois aussi que R2S V2 représente le prérequis pour aller vers le jumeau numérique des quartiers, des villes, des territoires, ouvrant ainsi l’accès à une nouvelle ère ! » Néanmoins, les courts descriptifs des différentes thématiques ne représentent que la partie émergée du référentiel.

Replay vidéo

Des explications plus complètes sont disponibles dans la vidéo de lancement de la version 2 du label R2S disponible pour tous sur notre chaîne YouTube. Ne la ratez pas !

Inédit : les trophées R2S !

En guise de conclusion, Catherine Moulin, Directrice Stratégie et communication chez Certivéa, annonce la création des Trophées R2S, qui récompensent les bâtiments ayant obtenus les meilleures notes avec la première génération du R2S. Cinq catégories ont été définies : bâtiment neuf, bâtiment en rénovation, bâtiment en exploitation, campus et site avec le plus de grand nombre de m² labellisés ou en cours de labellisation. La remise de ces prix aux lauréats sera effectuée lors d’un événement organisé le 13 septembre prochain au siège du CSTB. Tous les acteurs du bâtiment sont les bienvenus, pour partager un intense moment de convivialité, s’informer et échanger autour des projets de smart buildings. Plus d’informations à venir sur le site et les réseaux sociaux de la SBA. Informations et inscription sur cette page : venez nombreux !

POUR ALLER PLUS LOIN…

Pour accéder au référentiel technique complet de la version 2 du label Ready 2 Services, veuillez suivre ce lien :
👉🏻 https://www.smartbuildingsalliance.org/wp-content/uploads/2022/07/Ready2Services_Re%CC%81fe%CC%81rentiel-technique_V2.0_Juillet_2022_%C2%A9Certivea.pdf

Pour accéder au support de présentation partagé lors du webinaire, veuillez suivre ce lien :
👉🏻 https://www.smartbuildingsalliance.org/wp-content/uploads/2022/06/SBA-x-CERTIVEA_lancement-R2SV2_2022-06-16.pdf

Pour (re)découvrir le témoignage de Vinci Énergies sur ses 2 années de label R2S 3 étoiles et de retour d’expérience à partager sur son immeuble WAVE à Lille, c’est par ici :
📖 https://www.smartbuildingsalliance.org/experience-du-batiment-wave-r2s-trois-etoiles-decrypte


Pour (re)découvrir le retour d’expérience d’Icade sur les apports du label R2S en phase d’exploitation sur son ensemble immobilier ORIGINE à Nanterre, c’est par là :
📖 https://www.smartbuildingsalliance.org/smart-exploitation-retour-experience-icade-immeuble-origine

Copy link
Powered by Social Snap

Nous utilisons des cookies sur notre site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Plus d’informations